Wednesday, May 15, 2013

Soad El Khammal : "Je ne peux pas pardonner" aux auteurs des attentats du 16 mai 2003 au Maroc

    Wednesday, May 15, 2013   No comments

Dix ans après les attentats du 16 mai 2003, les victimes et familles de victimes de la barbarie terroriste restent profondément marquées par les drames personnels et familiaux qu’elles ont vécus. Parmi elle, Soad El Khammal, présidente d’une association de victimes, a perdu son mari et son fils dans les attentats. Reconstruction personnelle, pardon, justice : elle s’est confiée à Jeune Afrique. Interview.
La vie de Soad El Khammal, ancienne professeure d’histoire-géographie et mère de deux enfants, a basculé dans la nuit du vendredi 16 mai 2003. Ce soir-là, son mari, avocat de 49 ans, et son fils, adolescent de 17 ans, dînent au restaurant La Casa España, dans le centre de Casablanca.
Vers 22 heures, deux jeunes terroristes kamikazes pénètrent dans cet établissement très fréquenté et actionnent leurs explosifs. Le bilan est terrible : 22 morts et des dizaines de blessés. Le mari et le fils de Soad font partie des victimes.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Soad El Khammal : "Je ne peux pas pardonner" aux auteurs des attentats du 16 mai 2003 au Maroc | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

read more >>

Isr Ed

About Isr Ed

Islamic Societies Review Editors

Previous
Next Post
No comments:
Write comments

Most popular articles

All Referred Articles

_______________________________________________

Copyright © Islamic Societies Review. All rights reserved.